La Vérité

La douleur protectrice

Aller en bas

La douleur protectrice

Message par Cécile le Dim 10 Fév - 9:04

Le Livre de Vie de l'Agneau

LVA 44.8-9 : La continuité du monde ne peut être assurée que par le Saint-Esprit en l’homme, et cet esprit saint ne peut lui être donné que par l’entière connaissance de la vérité. Il est donc utile de s’éclairer également sur cet autre élément de l’existence touchant à l’esprit, qu’est la douleur. Que peut-on en dire ? Le discernement du bien et du mal a pour but de permettre d’avancer dans ce qui convient à la vie et à sa continuité. Il va de soi que si l’on marche dans le mal, dans ce qui ne convient pas à l’existence, on s’abîme jusqu’à trouver la mort. Ce qui s’entend aussi pour le monde animal. Or, pour que les hommes puissent arriver à la fin des siècles où ils prennent connaissance de la vérité, il était inconcevable qu’ils puissent traverser le désert et les ténèbres sans la douleur de la chair qui a pour but de remplacer le manque de discernement du bien et du mal. Je dis que si l’homme était insensible à la douleur, il y a déjà longtemps qu’il n’y aurait plus personne dans le monde. Car c’est cette douleur qui fait marcher droit, et non le jugement humain qui est souvent défaillant.
Convenez que si Dieu avait créé les êtres vivants sans qu’ils puissent souffrir dans leur chair, ceux-ci ne se protégeraient pas des dangers et ne pourraient pas subsister. Car ils se fracasseraient, se déchireraient, s’anéantiraient, en faisant fi de leur corps. C’est pourquoi la douleur est nécessaire à la protection des créatures. Sans elle, nul ne serait là aujourd’hui. La douleur force donc l’individu à marcher dans ce qui lui est favorable, car tout ce qui fait mal à la chair ou à l’âme est forcément mauvais pour la vie et sa continuité. A partir de quoi, on sait que la douleur est l’une des nombreuses perfections de l’existence. Cependant nul n’en avait conscience jusqu’à ce jour, car vous la considériez comme une malfaçon et non comme la plus grande protection qui soit. Et vous reprochiez vos douleurs à Dieu...

La Bible - Ancien Testament

Job 2.10-11 : Mais Job lui répondit : Tu parles comme une femme insensée. Quoi ! nous recevons de Dieu le bien, et nous ne recevrions pas aussi le mal !
En tout cela, Job ne pécha point par ses lèvres.

Job 6.8-10 :
Puisse mon voeu s'accomplir,
Et Dieu veuille réaliser mon espérance !
Qu'il plaise à Dieu de m'écraser,
Qu'Il étende sa main et qu'Il m'achève !
Il me restera du moins une consolation,
Une joie dans les maux dont Il m'accable ;
Jamais je n'ai transgressé les ordres du Saint.

Job 7.17-18 :
Qu'est-ce que l'homme, pour que tu en fasses tant de cas,
Pour que tu daignes prendre garde à lui,
Pour que tu le visites tous les matins,
Pour que tu l'éprouves à tous les instants ?

Job 14.14 :
Si l'homme une fois mort pouvait revivre,
J'aurais de l'espoir tout le temps de mes souffrances,
Jusqu'à ce que mon état vînt à changer.

Job 33.19 :
Par la douleur aussi l'homme est repris sur sa couche,
Quand une lutte continue vient agiter ses os.

Psaumes 38.18-19 :
Car je suis près de tomber,
Et ma douleur est toujours devant moi.
Car je reconnais mon iniquité,
Je suis dans la crainte à cause de mon péché.

Ecclésiaste 1.18 : Car avec beaucoup de sagesse on a beaucoup de chagrin, et celui qui augmente sa science augmente sa douleur.

Cécile
Administrateurs

Messages : 249
Date d'inscription : 01/07/2012
Age : 43
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum